Rechercher dans tout le site :

Mini-site de "L'OPIE"

L'OPIE
...
Office pour les insectes et leur environnement (Opie), La Maison des Insectes – chemin rural n°7,
BP 30 - 78041 Guyancourt cedex
01 30 44 13 43
www.insectes.org/opie/monde-des-insectes.html
Collège 4 : Les associations
OPIE

Page 1

Photo OPIEL’Office pour les insectes et leur environnement (Opie) est une association nationale, créée il y a 40 ans, qui occupe une place privilégiée au carrefour de l'ensemble des activités entomologiques en France. L’Opie compte 18 salariés, 16 administrateurs, plus de 2000 adhérents et est représenté en région par 1 antenne et 5 associations. L’Office est agréé par le MEEDDM. Il est membre de FNE, de l’UICN, de Natureparif, du Graine Île-de-France et de la Fête de la Nature, mais aussi de nombreux comités scientifiques (CNPN, CSRPN, parcs et réserves, etc.). L’Opie est également partenaire de l’INRA, de l’ONF, du MNHN, de la Région Île-de-France, etc.

Ses actions s'articulent autour de 4 grands axes :

-       Éducation à l’environnement vers un développement durable :

La Maison des insectes à Guyancourt reçoit toute l'année 6000 scolaires (maternelles, élémentaires et secondaires…), des centres de loisirs et des particuliers, soient environ 10000 personnes qui viennent découvrir le monde des insectes et se familiariser au respect de l'environnement.

-       Études et conservation :

L’Opie est reconnu comme expert en ce qui concerne la conservation des insectes et joue depuis 40 ans un rôle majeur auprès des collectivités, afin d'améliorer la prise en compte de cette biodiversité dans les politiques publiques et les plans de gestions des espaces naturels, agricoles et urbains.

-       Formation professionnelle :

L’Office est agréé pour dispenser des formations professionnelles à destination des enseignants et des professionnels de la nature.
 
-       Édition et publications :

La revue trimestrielle de l’Opie, Insectes, est incontournable, autant pour les amateurs intéressés par les insectes que pour les spécialistes. Le site internet de l'Opie, quant à lui, ne cesse de s'enrichir d'informations.
Les études conduites par l'Opie donnent également lieu à la publication de nombreux rapports d'études.
 
Orientations générales en matière de partenariats

Le développement de programmes de grande envergure permet actuellement à l’Opie de prendre un réel essor (L’effectif de l’association a doublé en deux ans) :

-       Plans Nationaux d’Actions :

L’Opie a été chargé par le MEEDDM de rédiger puis d’animer les phases opérationnelles du Plan National d’Actions en faveur des Odonates et du Plan National d’Actions en faveur des Maculinea. Ces plans d’actions sur des insectes protégés sont une première en France.

-       Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs (SPIPOLL) :

En collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et la Fondation Nature et Découvertes et avec le soutien du MEEDDM, l’Opie s’est engagé dans ce beau projet de science participative qui mêle une opération de sensibilisation du grand public à un programme scientifique abouti.

-       Programmes pollinisateurs sauvages :

Depuis deux ans l’Opie conçoit et gère des projets visant à mieux connaitre les pollinisateurs sauvages et à soutenir la conservation de leurs populations : enquêtes nationales, programme commun avec l’ONF et soutenu par la Fondation Gécina d’Hôtels à abeilles implantés en forêts publiques, conseil scientifique pour l’amélioration du projet de fleurissement des bords de route de la Direction infrastructures et transports du MEEDDM.

-       Programmes insectes aquatiques :

Depuis plus de 10 ans l’Opie gère, via son groupe de travail Opie-benthos, des inventaires nationaux sur les trois grands groupes d’insectes aquatiques utilisés dans l’évaluation biologique de la qualité des eaux (protocole IBGN et Directive Cadre Eau) : Éphémères, Plécoptères et Trichoptères. Découvertes de nouvelles espèces pour la Science et pour la France, répartition nationale des espèces et listes faunistiques à jour sont mis à disposition de la communauté des hydrobiologistes et des pêcheurs via le site www.opie-benthos.fr.

L’enjeu des prochaines années sera également de concevoir et de construire la nouvelle Maison des insectes, qui deviendra un pôle incontournable au niveau local mais aussi national, regroupant l’ensemble des activités de l’Opie :

-       Un pôle unique d’éducation à l’environnement vers un développement durable :

L’Opie se donne l’objectif ambitieux d’avoir le soutien de 10000 adhérents et d’accueillir 20000 scolaires par an et autant de visites libres, avec ouverture du public chaque week-end à l’horizon 2013, devenant ainsi un véritable pôle attractif culturel et scientifique régional.

-       Un pôle d’excellence en formation, études et conseils entomologiques :

Le nouveau bâtiment deviendra un véritable centre de ressources, mettant un fond documentaire très riche à la disposition des adhérents, des scientifiques et des étudiants. Ses salles de cours et de travaux pratiques nous permettront d’y organiser de nombreux stages de formations spécialisés pour les professionnels comme les particuliers.

-       Un bâtiment sur mesure :

La partie réservée au public (600 m²) comprendra une salle d’exposition permanente avec une muséographie soignée, présentant des insectes vivants issus de nos élevages, une salle de présentations audiovisuelles, ainsi qu’une boutique. 200 m² seront réservés aux élevages d’insectes. La partie réservée au personnel et aux adhérents-bénévoles (900 m²) comprendra, en plus des classiques bureaux, salle de réunion et locaux techniques, une salle réservée à la formation, une bibliothèque-médiathèque, un laboratoire et une salle dédiée aux collections entomologiques.

Page 2

Abeille domestiqueActivité :

Encourager la pratique de l'entomologie et développer les études sur les insectes, en particulier sous leurs aspects écologiques, vers tous les publics. L’Opie s’attache à développer des supports de diffusions des connaissances, des activités pédagogiques, des formations professionnelles, des inventaires et des études pour une meilleure conservation des insectes et de leurs milieux. L’Opie est représenté en région par 1 antenne et 5 associations. Depuis plus de 40 ans, l’Opie occupe une place privilégiée au carrefour de l'ensemble des activités entomologiques en France et de l’éducation à l’environnement sur le thème des insectes.

Nombre d’employés : 15 salariés (Opie national)

Nombre de membres / adhérents : environ 2 100 (association loi 1901 agréée au titre de l’environnement)

Actions en faveur de la biodiversité :

C’est la motivation même de la création de l’association en 1969 : promouvoir le rôle indispensable des insectes au sein de la biodiversité ! Notre action a donc toujours été centrée sur l’importance du rôle que jouent les insectes à tous les étages de la biodiversité. Qu’ils soient des indicateurs de la qualité écologique des milieux naturels, qu’ils jouent un rôle essentiel dans le recyclage de la matière ou dans les cycles biologiques - comme le font les pollinisateurs ou les insectes auxiliaires - ils jouent un rôle capital souvent ignoré. Permettre au plus grand nombre de le découvrir et d’en prendre conscience est un pas essentiel dans le changement des mentalités. C’est une des approches qui garantie leur préservation et celle des écosystèmes. Nos activités s’articulent autour de 4 axes principaux :-Éducation à l’environnement vers un développement durable : tout au long de l'année, notre équipe pédagogique rencontre plus de  6000 scolaires (maternelles, élémentaires et secondaires), des centres de loisirs et des particuliers afin de découvrir le monde des insectes et de se familiariser au respect de l'environnement. Nous prenons part à de nombreuses manifestations et sommes membre de la Fête de la nature. Depuis 2010, nous sommes engagés avec le MNHN dans le programme de science participative Spipoll – devenez paparazzi des insectes pollinisateurs. -Études et conservation : l’Opie est reconnu comme expert en ce qui concerne la conservation des insectes et joue un rôle majeur auprès des collectivités et du ministère de l’environnement, afin d'améliorer la prise en compte de cette biodiversité dans les politiques publiques et les plans de gestions des espaces naturels, agricoles et urbains. Depuis 2010, nous portons les Plans nationaux d’actions pour les papillons Maculinea et les libellules (Odonates).

- Formation professionnelle : l’Office est agréé pour dispenser des formations professionnelles à destination des enseignants et des professionnels de la nature. Chaque année, ces stages permettent aux participants de trouver une ressource devenue très rare pour pouvoir appréhender au mieux les insectes dans leur activité.

- Édition et publications : la revue trimestrielle de l’Opie, Insectes, est incontournable, autant pour les amateurs que pour les spécialistes. Notre site internet – www.insectes.org - quant à lui, ne cesse de s'enrichir d'informations pour tous les publics. Les études conduites par l'Opie donnent également lieu à la publication de nombreux rapports d'études.

Pourquoi avez-vous décidé d’être partenaire de ce concours ?

Les collectivités ont énormément progressé dans leur façon d’aborder la biodiversité et de prendre en compte celle qui se développe en leur sein. On (re)connait maintenant l’importance des espaces verts urbains et périurbains dans la préservation de la biodiversité ordinaire. De nombreuses initiatives se développent et nous nous devons d’être présents pour les accompagner.

Des projets comme la formation des jardiniers de la Mairie de Paris, l’Hôtel à abeilles développé avec l’Onf ou des programmes d’études et d’inventaires comme ceux réalisés dans les parcs urbains de Seine-Saint-Denis sont des moyens d’aller plus loin dans la mise en valeur de ces actions, mais aussi d’en tirer de nombreux enseignements. Ceux-ci nous permettre de comprendre de mieux en mieux les espèces qui nous entourent et qui nous surprennent par la diversité de leur mode de vie et leur capacité d’adaptation.

Devenir partenaire de ce concours est donc pour nous une suite logique à notre engagement dans cette démarche.

Samuel Jolivet
Directeur

 

 

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif



Après l'été ...

Calendrier NP
 

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus