Rechercher dans tout le site :



Vers une nouvelle agence régionale pour la biodiversité !

Mis à jour le jeudi 26 octobre 2017 12:36

Bruno Milliènne

La Région Île-de-France, l’IAU-idF avec son département dédié à la biodiversité, Natureparif et ses 154 adhérents, l’Agence Française pour la Biodiversité, l’État et l’Agence de l’Eau Seine-Normandie réaffirment leur volonté d’œuvrer conjointement pour la préservation, la reconquête et la prise en compte de la biodiversité au sein des politiques publiques et privées en Île-de-France par la signature prochaine d’une convention partenariale qui les unit pour la création de la future Agence Régionale pour la Biodiversité (ARB).

Déjà opérationnelle depuis 2007, Natureparif vient aujourd’hui renforcer le pôle environnement de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Île-de-France (IAU-ÎdF). Cette union réaffirme l’ambition de faire de la biodiversité un sujet transversal aux autres politiques publiques, intégrée à une stratégie régionale et nationale plus ambitieuse, dans le cadre de la loi de 2016 sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Le challenge majeur de cette Agence Régionale pour la biodiversité portée par l’IAU sera donc de renforcer le lien entre Biodiversité, aménagement du territoire et urbanisme en île-de-France.

La biodiversité de la région Île-de-France est une de ses richesses : ses forêts, la diversité de ses milieux agricoles et urbains en mutation, son tissu dense de cours d’eau et de zones humides, ses 16 réserves naturelles… Néanmoins, Natureparif a mis en évidence un déclin prononcé de la biodiversité lors de la dernière décennie notamment dans les milieux cultivés.

Depuis 10 ans, Natureparif travaille aussi bien dans le domaine de la connaissance sur la biodiversité que dans la recherche-action avec ses partenaires. Parmi ses principales missions, l’agence pilote l’observatoire de la biodiversité à travers l’animation et développement de la base de données naturaliste CETTIA. Elle est le relais francilien des programmes de sciences participatives pilotés par le Muséum national d’Histoire naturelle (Vigie-Nature). Elle organise des formations botaniques et ornithologiques ainsi que des rencontres scientifiques et techniques variées. Elle anime le label national EcoJardin avec Plante et Cité, et depuis 2010, l’opération Capitale Française de la biodiversité qui lui a permis de compiler près de 400 retours d’expériences de collectivités engagées pour la nature issues de toute la France. L’agence  est engagée dans des programmes de recherches européens comme INTERREG, H2020 ou Belmont Forum et ses experts interviennent régulièrement dans des colloques internationaux.

Le programme d’action de la future Agence régionale pour la Biodiversité se dessine progressivement avec 4 axes forts, en continuité et en renforcement des actions poursuivies jusqu’ici :  

  • AXE 1 : Développement des connaissances au service des enjeux de la biodiversité en île-de-France
  • AXE 2 : Appui et soutien pour les politiques franciliennes en faveur de la biodiversité  
  • AXE 3 : Ingénierie, formation et expertise auprès des acteurs franciliens
  • AXE 4 : Sensibilisation sur les enjeux du territoire auprès des franciliens et contribution à l’action internationale

L’Agence régionale pour la biodiversité en île-de-France a vocation à s’adresser à tous les franciliens : le grand public, les acteurs socio-économiques de tous secteurs, les élus et les techniciens des collectivités, les établissements publics et les services de l’État, les bénévoles comme les professionnels de la préservation de la biodiversité, les scientifiques.

Bruno MiILLIENNE,
Conseiller régional d'Île-de-France,
Député des Yvelines (9e circonscription)
Président de Natureparif

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Après l'été ...

Calendrier NP
 

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus