Rechercher dans tout le site :



Soirée spéciale autour de la transition écologique avec Rob Hopkins

Mis à jour le lundi 3 novembre 2014 14:21

 Rob HopkinsVendredi 17 octobre 2014, Natureparif proposait une soirée spéciale autour de la transition écologique avec Rob Hopkin. Plus de 250 personnes ont participé à cette soirée. Un "retour" vidéo est en cours de préparation et sera diffusé sur le site dans la semaine.

La transition écologique doit permettre à l’Humanité de tourner le dos à l’économie carbonée et tenter ainsi d’enrayer le dérèglement climatique. C'est l'enjeu majeur du 21ème siècle, un enjeu qui inclus la mise en œuvre de modèles de production et de consommation qui soient compatibles avec le vivant, ses rythmes et ses fonctions. Sans préservation de la biodiversité, notre économie s’écroulera car les activités industrielles, agricoles ou tertiaires sont largement dépendantes de la nature, de ses ressources et de sa productivité : pollinisation, fertilité des sols, cycle de l’eau, production d’oxygène…

Or, la révolution industrielle a largement entamé ce potentiel naturel si précieux à l’Humanité et si essentiel à sa survie, nous précipitant dans la 6ème crise d’extinction de la biodiversité. C’est ce que montre Natureparif à travers ses multiples études, colloques et rencontres tout en proposant des pistes concrètes pour initier de nouveaux modèles à l‘image du guide «  Economie et biodiversité » publié en 2014 et présenté ce week-end au Festival du livre et de la presse d'écologie. Un livre qui fait écho à celui de Rob Hopkins « Ils changent le monde » qui sortira le 16 octobre prochain....

L’initiateur du mouvement de la transition était à cette occasion l’invité exceptionnel de l’Agence pour la nature et la biodiversité en Île-de-France vendredi 17 octobre au cours d’une soirée* réunissant acteurs de la transition, chercheurs et écologues de Natureparif.

Rob Hopkins y a présenté son dernier ouvrage dans lequel il montre comment, à travers des actions locales, il est possible de réagir et agir collectivement face aux dérèglements climatiques en s’organisant à l’échelle locale pour utiliser la nature dans ses limites. Retour des vergers à St Quentin en Yvelines, supermarché coopératif de produits locaux en Espagne, plan de descente énergétique à Totnes en Angleterre, monnaie locale à Bristol, "Repar'Café" à Paris, coopérative d'énergies renouvelables au Japon après Fukushima... autant d’exemples illustrant des initiatives pour engager la transition écologique.

Voir la vidéo

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Rencontres naturalistes

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus