Rechercher dans tout le site :



Plantes, poissons d'eau douce et amphibiens menacés

Mis à jour le jeudi 11 février 2016 15:47

D'après l'UICN, parmi les 3.120 espèces de poissons d'eau douce répertoriées, 1.147 sont ainsi "menacées d?extinction".
L'organisation basée en Suisse s'inquiète particulièrement de la situation des poissons en Nouvelle Zélande où environ 85 à 90% des zones humides ont été perdues ou dégradées en raison des "plans d'assèchement, ainsi que du développement de l'irrigation et des terres cultivables". Le poisson garde-boue, visible uniquement en Nouvelle Zélande, est ainsi passé de la catégorie "quasi menacé" à "vulnérable". L'ombre d'Australie, un autre poisson d'eau douce, est en revanche désormais considéré comme "presque menacé", et non plus "vulnérable", grâce aux efforts réalisés en matière de conservation comme la construction d'échelles à poissons placées sur les barrages leur permettant de remonter les cours d'eau.

Mais les poissons d'eau douce ne sont pas les seuls animaux en danger. Selon l'UICN, 17.291 espèces sur les 47.677 répertoriées sont menacées d'extinction, les amphibiens étant les plus en danger. Parmi les 6.285 espèces d'amphibiens que compte la planète, 1.895 sont en danger d'extinction.

La survie des plantes préoccupe également l'UICN. Sur les 12.151 plantes suivies, 8.500 sont menacées d'extinction, parmi lesquelles 114 sont déjà "éteintes" ou "éteintes à l'état sauvage". Quant aux 5.490 mammifères répertoriés dans le monde, 79 sont "éteints" ou "éteints à l'état sauvage", 188 sont "en danger critique d'extinction", 449 sont "en danger" et 505 "vulnérables".

L'UICN dispose du plus vaste réseau se consacrant à la protection de la nature au monde rassemblant plus de 1.000 organisations dans 160 pays.

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus