Rechercher dans tout le site :



Suivi des chauves-souris, du bénévolat aux indicateurs de biodiversité

Mis à jour le jeudi 21 août 2014 16:12

  • 17 participants, membres ou salariés d'associations naturalistes, de CPIE, étudiants en thèse d'écologie ou encore personnel du Parc du Sausset, parc départemental classé Natura 2000 de Seine-Saint-Denis sont maintenant rompus à l'utilisation d'enregistreurs à ultrasons et à l'analyse de ces derniers.
  • En effet, ce sont les émissions vocales des chiroptères ("main ailées" étymologiquement), enregistrés et suivis d'années en années sur les mêmes sites –initialement tirés au hasard- et dans les mêmes conditions, soit lors de circuits routiers, soit lors de points d'écoute statiques, qui permettent à l'équipe de Vigie-Nature, au Muséum, de déterminer l'état de santé des populations, leurs préférences en termes de milieux ou encore leurs relations aux pratiques humaines.
  • Ici une représentation graphique de cris de Sérotine commune, une des espèces dont on peut mieux comprendre les exigences grâce au programme de suivi.

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus